À ÉCOUTER : Les news Hip Hop de Janvier

Du rap au street art, du breakdance au Djing, des États-Unis à la France, le culture Hip Hop se vit partout à tous les goûts.

En un tour de globe, les news à écouter et à retenir pour faire briller le Hip Hop en société :

Future, Maes, Stormzy

#1 Stormzy règle ses comptes avec deux nouveaux sons
Le rappeur britannique vient tout juste de sortir son deuxième album studio, Heavy is the Head, et sur-renchérit déjà avec deux nouveaux titres : Disappointed et Still Disappointed. Des sons au cœur d’un clash entre le «Roi du Grime» et Wiley qui se disputent le trône. En résumé : il était une fois une guerre d’égo qui éclate sur Twitter entre les deux rappeurs. Quelques jours après, Wiley sort Eediyat Skengman où il affirme que Stormzy ne serait rien sans lui. Le lendemain, Stormzy réplique avec Disappointed où Wiley est évidemment cité. Puis s’en suit Eediyat Skengman 2 de Wiley, puis Still Disappointed de Stormzy, puis Eediyat Skengman 3. Tout ça en quelques jours, avec à chaque son un clip, visiblement pas fait en une nuit. Un vrai dialogue musical, qui déterre toutes les vieilles histoires et parle même des ex-copines et des mamans. Clash à part, Stormzy n’a fait que confirmé sont talent. Il vient d’ailleurs d’être triplement nommé aux Brit Awards. 

#2 Redman est de retour et balance «3 joints»
Le rappeur, acteur et producteur américain débarque en 2020 avec un nouvel EP après nous avoir laissé en 2015 avec son huitième album Mudface. Avec ces trois nouveaux titres, Redman prouve qu’il fait toujours partie du game… qu’il n’a finalement jamais quitté depuis les années 90. Star du label Def Jam, Redman a traversé les années en s’illustrant dans la musique, au cinéma, à la télé et même dans les jeux-vidéos. Devenu légende du rap, il avait fait en feat avec IAM en 2003 avec Method Man & Redman, le duo formé avec son acolyte et membre du WU-Tang Clan. Pour 3 joints, il a d’ailleurs repris l’instru de Da Rockwilder, un de leurs sons qui date de 1999.

#3 Maes et Ninho dévoile le clip de leur feat
Quelques jours avant la sortie de son second album, Maes s’offre un dernier teasing : le clip de son feat avec Ninho. Pour illustrer Distant, les deux rappeurs s’affichent sur Youtube à bord de voitures de luxe et dans un club à la gente exclusivement féminine, en «full burberry», armées de billets de 100. Des images qui font monter l’impatience autour de l’opus nommé «Les Derniers Salopards» qui sort le 17 janvier. Sur Instagram, Maes vient d’ailleurs d’en dévoiler la tracklist inscrite sur un ticket de caisse dont l’addition est à 5 chiffres, ceux du code postale de sa ville : Sevran. Deux nouveaux feats s’ajoutent alors au menu : Un avec Jul, l’autre avec Booba.

#4 Future et Drake dévoilent enfin leur feat
Après un teasing palpitant et une attente interminable, le feat des deux rappeurs américains est enfin arrivé. Et avec un clip ! Pour illustrer Life is Good, Future et Drake s’éloignent des décors fastueux du rap bling bling à l’américaine et campent des personnages de la vraie vie. Ils se glissent alors dans la peau d’éboueurs, cuisiniers, mécaniciens, employés de fast-food ou encore d’une boutique aux vraies fausses allures d’Apple Store. Un bond dans les sneakers de ceux qui n’ont pas le même quotidien qu’eux (ni le même salaire). En plus d’une touche d’humour appréciable, le clip réalisé par Director X porte à l’écran une collaboration vraiment pas décevante.

#5 L’album posthume de Nepal
L’album de Népal, décédé en novembre 2019 à seulement 24 ans, est sorti à titre posthume ce vendredi 10 janvier 2020. Nommé Adios bahamas, l’opus fait l’unanimité auprès des fans de rap français qui continuent de lui rendre hommage tout comme ses proches. Deux d’entre eux étaient d’ailleurs sur le plateau de Clique, à l’occasion d’une émission spéciale «hommage au rappeur Népal» diffusée en clair sur Canal +. Sheldon et Alfred, également membres du 75e collectif au même titre que Népal et d’autres proches se sont exprimés sur le rappeur au visage toujours dissimulé : «C’était un rappeur qui voulait garder son anonymat pour que sa musique passe au premier plan.» (…) «C’était son premier vrai album. Ce sont les plus belles pièces musicales qu’il ait faites. C’était sa volonté que l’album sorte.» 

Suzon Depraiter
Responsable Communication de formation, férue de musique et fan de boules à facettes, Suzon est notre rédactrice invitée.