L'art du beatmaking français

Article l'art du beatmaking français

Lorsque le rap a commencé  à se démocratiser, faute de moyen ou simplement de popularité les beatmakers n’étaient qu’une minorité dans le mouvement Hip Hop. Depuis l’arrivée de logiciels accessibles tels que Ableton ou Pro Tools, ce manque de reconnaissance persiste-t-il toujours ?

 

On assiste depuis une dizaine d’années, à une constante évolution de cette science, notamment grâce à de nombreuses avancées technologiques. Cela a permis aux beatmakers de créer une diversité de sonorités presque sans limite et donc de donner aux rappeurs le moyen d’explorer de nouveaux horizons musicaux. C’est effectivement grâce à ces deux disciplines qui évoluent parallèlement au fil du temps, qu’ajourd’hui le Hip Hop peut se venter de posséder cette gigantesque palette de style et de genre.

 

De nos jours, la France n’a plus rien a envier aux productions américaines, ça à même tendance à de venir l’inverse …

 

RETROUVEZ LA SUITE DE L’ARTICLE ICI !